• Users Online: 80
  • Print this page
  • Email this page


 
 
Table of Contents
EDITORIAL/ÉDITORIAL
Year : 2019  |  Volume : 24  |  Issue : 2  |  Page : 32

Les joies du rayon du pain


Rédacteur Scientifique, JCMR, Haileybury (Ont.), Canada

Date of Web Publication22-Mar-2019

Correspondence Address:
Peter Hutten-Czapski
Rédacteur Scientifique, JCMR, Haileybury (Ont.)
Canada
Login to access the Email id

Source of Support: None, Conflict of Interest: None


PMID: 30924456

Rights and PermissionsRights and Permissions

How to cite this article:
Hutten-Czapski P. Les joies du rayon du pain. Can J Rural Med 2019;24:32

How to cite this URL:
Hutten-Czapski P. Les joies du rayon du pain. Can J Rural Med [serial online] 2019 [cited 2019 Apr 22];24:32. Available from: http://www.cjrm.ca/text.asp?2019/24/2/32/254792

J'adore le rythme simple de la vie à titre de médecin de campagne. À mesure que SE déroule ma journée typique, je me sens connecté à tous ceux que je rencontre. Mon “ Bonjour Chris “ de ce matin s'adressait à un collègue de l'hôpital, mais il aurait très bien pu s'adresser à une infirmière, à un patient ou à un membre de la communauté.

Rien de cela n'est unique au contexte rural, c'est certain. Comme le reste, la connectivité s'inscrit dans un spectre. Même en ville, on est connecté. C'est juste que la quantité, la portée et la profondeur de la connexion dépend de son caractère, des valeurs de la communauté et SE dilue avec le nombre d'étrangers avec lesquels on interagit.

J'ai étudié en médecine à l'Université Queens à Kingston. L'école SE disait petite, intime (et comparativement à Toronto, elle l'est peut-être encore). Mais, je considérais l'université et la ville comme un petit bout de la vie urbaine parce que lorsque je vivais à Kingston, il y avait une communauté de patients, de collègues, d'enseignants, de camarades de classe et d'amis. Toute autre interaction sociale était minime. En public, on évitait de regarder les gens dans les yeux.

Le changement a été renversant lorsque j'ai déménagé à Blind River. À un petit bout de la campagne l'été, je conduisais les fenêtres baissées parce que j'envoyais la main à tout le monde. En public, si on évitait de regarder les gens dans les yeux, c'est parce qu'on était préoccupé ou (peut-être) mal élevé.

Lorsque la connectivité est si étroite, les choses SE compliquent. L'identité des gens SE conjugue en plusieurs facettes. Au début, c'était nouveau et j'étais mal à l'aise avec les limites que je devais faire tomber lors des interactions sociales. Aujourd'hui, après avoir pratiqué pendant des décennies, je suis à l'aise de compartimenter mon rôle de médecin et mes rôles d'ami, de client, de patient, de marin, etc., Ce n'est pas que j'ignore les autres facettes de mes relations; elles m'éclairent lorsque je suis le médecin.

C'est ce que j'appelle les joies du rayon du pain: des choix simples de tous les jours où on peut prendre son temps et ça n'a pas d'importance, mais aussi lorsqu'on rencontre quelqu'un, parmi les baguettes et les petits pains, et qu'une conversation prend de l'importance. Vivre sa vie dans une continuité de pratique et de vie, qui s'entremêlent, est une joie de la campagne. Mais peut-être qu'on sera un peu en retard pour le souper.




 

Top
 
  Search
 
    Similar in PUBMED
   Search Pubmed for
   Search in Google Scholar for
    Access Statistics
    Email Alert *
    Add to My List *
* Registration required (free)  

 
  In this article

 Article Access Statistics
    Viewed117    
    Printed4    
    Emailed0    
    PDF Downloaded22    
    Comments [Add]    

Recommend this journal